MADONE

Ces dernières années, Domingo Mariani a participé au sein de Babe Rainbow à un vaste chantier de réhabilitation des musiques psychées, héritées des sixties et du Summer of Love californien. S’il n’a pas tourné le dos à ses compagnons de route australiens (« Ce sont mes frères, je sais que l’on continuera de jouer ensemble »), le néo-Parisien est désormais la tête-pensante de Madone, formation à géométrie variable à travers laquelle il cherche à offrir au monde une certaine idée de la pop : classieuse, rétro, orchestrée sans être maniérée, toujours subtilement romantique.

 

De « A House Full Of Girls » à « Ray Of Joy », Domingo Mariani et ses compères profitent ainsi de leur premier EP (Pink & Red) pour peaufiner leur grammaire pop, qu’ils parlent sans accent, en une poignée de chansons sensuelles et bienfaitrices, sublimées par des notes qui dialoguent en totale harmonie, et des arrangements puisés dans un répertoire extrêmement vaste : Serge Gainsbourg, Tony Allen, les soundtracks de films français et italiens, le hip-hop, « ne serait-ce que pour cette façon de rechercher l’efficacité mélodique sans couplets, refrains ou ponts », mais aussi les musiques sud-américaines, « celles que ma mère, d’origine vénézuélienne, écoutaient lorsque j’étais gamin ».

 

À dire vrai, Pink & Red contient tellement d’éléments disparates subtilisés un peu partout qu’il paraît impossible d’accoler la moindre étiquette à cet EP libre et en mouvement. À peine ose-t-on en parler comme d’un cocon sensitif, un monde parallèle entièrement dédié à la romance, où tout se mélange et s’entrecroise sans jamais céder le pas à la surcharge, ni à la démesure. C’est qu’il en faut du savoir-faire mélodique pour transformer toutes ces petites expérimentations, riches en instruments (trompette, saxophone, synthés, guitares, batterie, basse), en des mélodies séduisantes, nées essentiellement dans la chambre de Domingo Mariani, pensées comme des antidotes à la dureté et à la grisaille de l’époque, et vouées à toucher le cœur des amoureux d’orfèvrerie pop.

CLIP
Suivre
Dernière sortie