INDOLORE

De ses lointaines racines irlandaises, Indolore a conservé une culpabilité heureuse. Depuis ses premiers pas et roulages de pelle maladroits sur les dunes landaises, il a saupoudré son chemin d’une mélancolie lumineuse.

 

Au cours de sa vie à Paris, il a cultivé le romantisme d’aujourd’hui, une folk érotique, entre dopamine et baffes dans la gueule. De ses voyages soudains, de ses premières amours pour le jazz, de ses tournées ave Sia et Morcheeba, de ses collaborations avec le légendaire Terry Reid, de ses histoires d’amour irréfléchies, il a retenu et entretenu une flamme vive et sacrément tenace.

 

De son premier EP “Positive Girls”, il a obtenu la confiance, avec l’accueil heureux du titre “Je rêve d’é”, l’expérience des concerts seul en scène et la reconnaissance, jusqu’à celle du festival SXSW à Austin, Texas. De son deuxième disque, “Love Letters from Eylenda”, enregistré chez Sigur Rós en Islande, il a ramené une aventure pure, unique, et un succès indé, la chanson d’ouverture, “Let Me Find Out”.

 

Son nouvel album “After the Rain” écrit et enregistré à Paris au moment du premier lockdown est un message d’espoir. De “Let the Sun Come” à “Dream on”, Indolore distille un optimisme puissant.
Don’t you feel loved after the rain? If you don’t, press Play.

CLIP
Suivre
Dernière sortie